Imprimer Pdf Suggérer cette page à un ami

Conférence : "Faire la peau aux discriminations"

La Ville et Mémoire de l’outre-mer co-organisent ce nouveau rendez-vous Place publique.

La loi française définit précisément ce que sont les discriminations, au travers 20 critères :

S’il est ainsi de défavoriser une personne selon l’un ou plusieurs de ces critères, dans les faits, les discriminations restent à un niveau préoccupant, en particulier à l’embauche. A diplôme égal, il y a deux fois plus de chômage chez les jeunes des quartiers populaires.

En septembre 2016, le Défenseur des droits – chargé par le gouvernement de la lutte contre les discriminations – dévoilait les résultats d’un appel à témoignages lancé six mois plus tôt pour mieux cerner cette discrimination à l’embauche et à la carrière. Sur les 758 répondants, "un tiers considèrent ainsi avoir été discriminés sur au moins trois motifs liés à leur origine. Les personnes perçues comme arabes témoignent notamment des préjugés attachés à leur supposée religion musulmane, tandis que celles qui rapportent être vues comme noires se déclarent plus souvent discriminées du fait de leur couleur de peau".

Face à ces différences de traitement, regrettait le Défenseur des droits, "les voies de recours aux droits peinent encore à être mobilisées". Moins d’une personne interrogées sur 10 avait en effet engagé des démarches pour faire reconnaître ses droits.

Comment faire la peau aux discriminations ? Le recours collectif – comme dans le domaine de la consommation ("class actions") – peut-il être une solution ?
Place publique met la question en débat lors d’un rendez-vous organisé en partenariat avec l’association Mémoire de l’outre-mer. Autour de la table :

Les débats seront animés par Elvire Bornand, sociologue.

Jeudi 9 février, 20h-22h, Maison des Arts, 26 rue de Saint-Nazaire.

Dans l'actualité

Clos fleuri : après la concertation, l’inauguration !


Réouverture du parc dimanche 2 juillet 2017, après un programme de rénovation enrichi des contributions des habitants.

Aimé Césaire pour commémorer l’abolition de l’esclavage


"Cahier d’un retour au pays natal" sera joué samedi 13 mai à la Maison des Arts par le comédien burkinabé Étienne Minoungou.

Qui contrôle le big data ?


Conférence Place publique jeudi 4 mai 2017 à la Maison des Arts.

Fraude, évasion, optimisation fiscales en débat


Conférence Place publique "Cet argent qui échappe aux États" jeudi 23 mars 2017.

En savoir plus

Place publique


En 2005, la Ville de Saint-Herblain lançait un premier temps fort autour de sujets de société et d’actualité. L’idée : donner à tous la possibilité de s’informer, de questionner et de dialoguer avec des experts, militants, élus, journalistes… Au fil des années, ce rendez-vous a évolué dans sa forme pour devenir un cycle de conférences et tables rondes, accueillies principalement à la Maison des Arts au rythme d’un rendez-vous mensuel.