Imprimer Pdf Suggérer cette page à un ami

Les Indisciplinées ont 30 ans !

300 jeunes artistes amateurs investissent la scène d’ONYX du mardi 30 mai au vendredi 2 juin 2017… Ils ont toujours autant de choses à dire !

Ils ont entre 12 et 20 ans et viennent des collèges, lycées et centres socioculturels de Saint-Herblain, Nantes ou encore Saint-Nazaire. De novembre à mai, ils ont travaillé dans des ateliers théâtre, danse, musique ou interdisciplinaires et ils auront l’opportunité, dans quelques jours, de présenter leurs créations dans des conditions professionnelles offertes par les installations et les techniciens du cube noir.

Tout au long du processus de création, de mai à novembre, des temps de rencontres entre jeunes, entre encadrants et avec des professionnels du spectacle favorisent l’échange, la découverte, et l’ouverture aux autres.  "Jusque dans leur nom, les Indisciplinées reflètent l’esprit du spectacle vivant "à l’herblinoise", explique le maire Bertrand Affilé. Celui qui provoque, qui ne laisse insensible, qui fait se poser des questions sur soi, sur son rapport aux autres, sur sa capacité d’action".

Le secret de longévité des Indisciplinées ? Des politiques publiques pour la culture qui s’inscrivent dans la durée, loin du "coup" de communication. Pour Gaëlle Lecareux, directrice d’ONYX-La Carrière, "si le festival dure depuis 30 ans, c’est qu’il est cohérent avec le territoire et les attentes des structures partenaires. Les professeurs et encadrants sont très impliqués, ils montrent une fidélité au festival en même temps que la volonté de se renouveler".

17 structures participent à l’édition 2017, durant laquelle 26 créations seront jouées. Les spectacles des 12-20 ans sont joués devant le public d’ONYX, tandis que sept classes suivant un éveil artistique au sein de trois écoles herblinoises se réunissent pour deux jours d’ateliers et de représentations inter-classes à la Carrière.

Un fil rouge, proposé par le parrain du festival, Eric Massé, relie toutes les créations. "Depuis 4 ans, précise Elise Denier, coordinatrice du festival, les parrains interviennent auprès des encadrants lors d’un weekend de formation. Ils imaginent ensemble le fil rouge, et chaque groupe de jeunes l’interprète ensuite pour l’intégrer à sa création". Cette année, les Indisciplinées font silence (quoique...). En lien avec la réflexion artistique d’Éric Massé, familier des langages non-conformistes et d’actions en direction des publics dits empêchés, le fil rouge se décline en langue des signes.

Variété des disciplines, fraîcheur et actualité des textes, force vitale de l’interprétation, le tout avec une qualité qui n’a rien à envier aux professionnels… on a toutes les raisons de prendre une dose d’Indisciplinées !
Du mardi 28 mai au vendredi 2 juin à 19h45 et 20h à ONYX, 1 place Océane. 5€ et 3€ (moins de 18 ans).

Expo photo et échanges artistiques

Pour l’occasion, on pourra admirer dans le hall d’ONYX  une rétrospective photo de Luc Bonaldi façon Walk of fame et pénétrer, à nos rires et périls, dans l’entresort photographique du collectif Salle de shoot. Un nouvel échange original sera inauguré avec le festival Jeunes en scènes de Sainte-Luce, Thouaré-sur-Loire et Mauves-sur-Loire… et il ne serait pas étonnant qu’il s’approfondisse dans les années à venir.

Dans l'actualité

En mai, Cultures des autres se penche sur les relations franco-africaines


Le festival des arts vivants et des rencontres interculturelles revient sur les déracinements, les parcours de vie violents, les financements occultes autant que sur les mains tendues, l’accueil et l’hospitalité qui jalonnent notre histoire commune.

Saint-Herblain réinventée en Pop Up


Emmanuelle Faure et Emmanuelle Tonin se sont nourries du paysage herblinois pour concevoir leur exposition.

Appel à résidence artistique


De novembre 2017 à avril 2018 à la Maison des Arts.

Le cabinet anatomique de Sandra Baud


L’artiste expose dans la galerie de la médiathèque Charles-Gautier-Hermeland jusqu’au 3 juin 2017.