Imprimer Pdf Suggérer cette page à un ami

Jean-Baptiste André, du cirque à la danse

Depuis l’automne 2016, il est artiste associé à ONYX. Un choix qui reflète les orientations du théâtre herblinois : Jean-Baptiste André s’est d’abord formé aux arts du cirque avant de devenir chorégraphe.

"Aujourd’hui, j’ai plus l’impression de travailler avec ce que je suis, et ce que je suis devenu, plutôt qu’avec ce que je sais faire", sourit Jean-Baptiste André, qui à 28 ans, affiche déjà un impressionnant parcours. Champion de gymnastique pendant son enfance rémoise, l’adolescent rejoint le Centre national des arts du cirque de Châlons-en-Champagne. Il en sort diplômé en 2002 avec une spécialité, l’équilibre sur les mains : "Mais très rapidement, j’ai été intéressé par la danse, le mouvement…"

En fondant sa propre compagnie, l’association W, Jean-Baptiste va endosser les deux rôles de chorégraphe et d’interprète. "J’ai pu très vite être à la fois porteur de mes projets et collaborer avec d’autres". Ce goût pour la rencontre se retrouve à tous les niveaux. Si la plupart de ses spectacles sont interprétés en solo ou duo, l’artiste se repose sur toute une équipe dont il dit qu’elle le "porte".

2005 est l’année de sa première création, Intérieur nuit : "C’était le résultat de tout ce que je travaillais alors : la vidéo, la danse, l’acrobatie... Ce spectacle a imposé en quelque sorte un fond de carte, que je continue à explorer". La pièce est jouée à ONYX, qui reprogramme l’association W en 2006 puis en 2010. Quand le théâtre herblinois propose au chorégraphe de devenir son artiste associé pour trois ans, il n’hésite pas : "Toute cette histoire affective avec le lieu, avec l’équipe, a ressurgi. Cela arrive au moment où je me recentre sur la région : ma compagnie vient de se baser à Rennes et est en plein développement".

2016-2017 est une saison "d’état des lieux" pour Jean-Baptiste André, qui rejoue l’essentiel de son répertoire soit dans le cube noir, soit auprès de lycéens, de personnes âgées, pendant Jours de fête… "Ces trois années seront des temps de diffusion, mais aussi de création, de répétition, précise-t-il. Chaque projet prolonge et annonce le suivant. Je me suis longtemps demandé quelle était ma marque de fabrique, mon identité. Aujourd’hui, je vois que c’est la variété, le fait que chaque pièce soit différente".

Dans l'actualité

Les ateliers de Système B


Dernière ligne droite pour préparer le Bal de Bellevue !

Les Scripturales entre rêve et réalité


Le festival de lecture et d’écriture se tient du 21 au 31 mars 2017.

Daniel Casanova en a croqué toute sa vie !


Depuis son enfance à Carcassonne pendant la Seconde Guerre mondiale à aujourd’hui, il crayonne inlassablement.

Le 26e Festival des jeux est lancé !


Du 13 février au 5 mars 2017, emparez-vous du thème des transformations urbaines !

En savoir plus

ONYX-La Carrière


ONYX-La Carrière est le théâtre de Saint-Herblain, qui propose une programmation pluridisciplinaire.