Imprimer Pdf Suggérer cette page à un ami

Zéro phyto pour les espaces verts municipaux

Après les collectivités en 2017, les particuliers concernés en 2019.

C’est la loi : depuis le 1er janvier 2017, les collectivités ne doivent plus utiliser de produits phytosanitaires sur les espaces verts et les voiries. Pour les particuliers, la loi sur la transition énergétique repousse l’échéance au 1er janvier 2019.

À cette date, il sera seulement possible d’utiliser des produits portant la mention "Utilisable en agriculture biologique" et des produits de "bio-contrôle" qui privilégient l’utilisation de mécanismes et d’interactions naturels – par exemple avec les insectes auxiliaires, les champignons ou les bactéries – pour protéger les cultures, les substances animales ou végétales présentes dans le milieu naturel.

À Saint-Herblain, le processus d’élimination des herbicides est engagé depuis déjà dix ans, en cohérence avec la charte zéro phyto de Nantes Métropole. Les agents municipaux en respectent les principes avec la gestion différenciée des espaces verts, qui privilégie les techniques de désherbage et les alternatives naturelles d’entretien.

Dans l'actualité

Aux petits soins de nos espaces verts


Les jardiniers municipaux assurent au quotidien l’entretien du "patrimoine vert" de Saint-Herblain. Dossier.

Victoires du paysage : Saint-Herblain en lice


Le jury présidé par Erik Orsenna a visité le parc de la Savèze le 31 août 2016. Verdict en décembre.

Stop à la prolifération des sangliers


Battues et débroussaillages ont permis de repousser l’animal vers la campagne.

Au chevet de la Chézine


Le petit affluent de la Loire va bientôt faire l’objet de travaux, menés tant par Nantes Métropole que par la Ville.

En savoir plus

Les parcs, jardins collectifs et aires de jeux


Pour la Ville, ils riment avec qualité de vie, écologie et bien-être.

Les espaces naturels et la biodiversité


Sur le territoire herblinois, certains espaces constituent des zones naturelles où la faune et la flore sauvage représentent un intérêt local qu’il faut préserver.