Imprimer Pdf Suggérer cette page à un ami

Composter avec ses voisins, pourquoi pas vous ?

Plus de 250 foyers herblinois compostent collectivement leurs déchets alimentaires. 5 questions / réponses pour tout comprendre.

Depuis 2009, des citoyens herblinois tissent une jolie toile sur la ville : celle du compostage partagé en pied d'immeuble, répartis par quartier ou copropriété. 32 tonnes de déchets organiques sont grâce à eux détournés chaque année de l’incinération.

Où se trouvent les composteurs collectifs ?

La Ville met à disposition l'espace public nécessaire à l'installation des composteurs partagés :

Comment ça marche ?

Les volontaires sont accompagnés dans leur pratique du compostage partagé par l'association Compostri, conventionnée et financée par la Ville pour animer le réseau des sites herblinois. Les habitants référents sont formés, les consignes transmises, et Compostri assurent un suivi régulier.

Le composteur, ouvert au moins une fois par semaine, a des heures d'ouvertures décidées par l'ensemble des utilisateurs. Cela évite les erreurs de tri, les dépôts "sauvages" et facilite les échanges. En dehors de ces horaires, il est fermé par un cadenas.

Composter, ça sert à quoi ?

Premier avantage, valable aussi pour le compostage domestique : la cure d'amaigrissement de sa poubelle (entre 30 % à 40%), et la valorisation des déchets organiques qui retournent à la terre sous forme de compost. On obtient généralement un compost de qualité en 6 à 8 mois.

L’autre valeur ajoutée du compostage partagé, c'est le "faire ensemble", la création d'un espace de convivialité !  Autour des sites, les citoyens réinventent leur territoire, tissent des liens, tirent des fils qui vont du jardin partagé à la création d'une chorale, réfléchissent ensemble au quartier et à la ville de demain… Composter ensemble, ce n'est pas seulement réduire ses déchets à la source, c'est une nouvelle pratique de la citoyenneté, une nouvelle gestion de l'espace urbain et une contribution au "changement de logiciel" de notre société.

Peut-on composter en habitat social ?

Oui, c’est ce que font depuis 2015 les habitants du Moulin du Bois, avec le 1er site de ce type sur la métropole. Il s'agit d'un dispositif à mi-chemin entre le compostage partagé citoyen et le ramassage des biodéchets en porte-à-porte. Les habitants trient et déposent leurs biodéchets sur des plates formes dédiées. Ils sont récupérés par l’équipe salariée d’Environnements Solidaires, qui gère le compostage en silos dans le parc du quartier au Clos Fleuri, en partenariat avec Nantes Métropole, la Ville de Saint Herblain, le bailleur Atlantique Habitations, le chantier d’insertion Océan et Compostri.

Comment s’informer ?

Tout le monde peut s’essayer au compostage collectif, même les novices. N’hésitez pas à prendre contact avec la Mission écologie urbaine qui accompagne la mise en place des composterus et avec Compostri. L’association donne rendez-vous aux composteurs en herbe et confirmés du 1er au 9 avril pour la semaine nationale du compostage de proximité, Tous au compost.

Contact : Mission écologie urbaine au 02 28 25 24 78 - Compostri au 09 82 45 22 21 ou contact(at)compostri.fr

Lucie, habitante de Bagatelle : "Qu'il est agréable de composter !"

"Nous avons souhaité composter nos déchets, car il nous était possible de le faire de par la proximité du composteur récemment installé en bas de notre immeuble. Mais surtout, nous voulons sensibiliser nos enfants à ce que nous offre la nature : de quoi manger ! Il nous paraît donc important de lui rendre une partie de ce qu'elle nous apporte, pour perpétuer les cultures, et prendre soin, à notre échelle, de notre belle planète. Enfin, c'est un moment très agréable de convivialité avec nos voisins".

Dans l'actualité

L'homme aux 240 lombricomposteurs


Abdel Zibar, avec son association Riche terre, encourage le développement de cette technique qui permet de réduire fortement les volumes de déchets organiques.

À Rieffel, les agriculteurs se testent en bio


Ils peuvent cultiver pendant un an un terrain mis à disposition par le lycée.

Commerce équitable : un label pour la Ville


Saint-Herblain est parmi les 17 collectivités françaises récompensées par le jury Territoires de commerce équitable 2016.

Transition énergétique : votre avis compte


Nantes Métropole a lancé le 13 septembre 2016 son nouveau Grand débat : pendant 7 mois, participez !