Imprimer Pdf Suggérer cette page à un ami

Au chevet de la Chézine

Le petit affluent de la Loire va bientôt faire l’objet de travaux, menés tant par Nantes Métropole que par la Ville.

La Chézine traverse le territoire de Saint-Herblain d’est en ouest sur 5,5 km. C’est un des atouts du patrimoine environnemental local, mais il est, par endroits, plutôt mal en point… Les promeneurs ont pu constater les dégradations du lit et des berges : murets de soutènement effondrés, érosion, encombrements et barrages par des arbres et végétaux, pollution, etc.

Nantes Métropole, compétente en la matière, a lancé une enquête publique qui s’est déroulée au printemps et a concerné quatre communes de l’agglomération : outre Saint-Herblain, Couëron, Sautron et Nantes.

"Cette étude a permis d’aboutir à un programme de travaux de restauration et de mise en valeur", explique Christian Couturier, vice-président de Nantes Métropole chargé des cours d’eau. Les travaux se dérouleront de septembre 2016 à novembre ou décembre 2017, et leurs phases réparties suivant les saisons. Coût estimé : "Environ 500 000 € HT pour la 1ère tranche, en partie financée par l’Agence de l’eau Loire-Bretagne et le Département."

La restauration du cours d’eau va se traduire de plusieurs manières. Des blocs de rocher vont être apportés pour diversifier les habitats piscicoles et faciliter les écoulements. Sur les parcelles agricoles, des aménagements vont être réalisés pour minimiser l’impact des bovins qui viennent s’abreuver dans le lit de la rivière. Une part des interventions concernera la végétation des rives (la "ripisylve"), la protection des berges et la restauration de zones humides : élagage ou abattage d’arbres, débroussaillage, plantations, curage de mares, voire agrandissement de certaines d’entre elles… Nantes Métropole prévoit aussi d’accompagner les jardiniers des communes dans leurs pratiques.

La Ville de Saint-Herblain, de son côté, va intervenir dans les tout prochains mois sur trois ouvrages d’art dans la partie parc du val de Chézine. Une passerelle vétuste va être supprimée et deux autres remplacées par des passerelles neuves d’une dizaine de mètres, dont les matériaux seront mieux intégrés au paysage. Plus stables, ces ouvrages vont aussi améliorer la circulation des vélos et piétons.

Dans l'actualité

Aux petits soins de nos espaces verts


Les jardiniers municipaux assurent au quotidien l’entretien du "patrimoine vert" de Saint-Herblain. Dossier.

Zéro phyto pour les espaces verts municipaux


Après les collectivités en 2017, les particuliers concernés en 2019.

Victoires du paysage : Saint-Herblain en lice


Le jury présidé par Erik Orsenna a visité le parc de la Savèze le 31 août 2016. Verdict en décembre.

Stop à la prolifération des sangliers


Battues et débroussaillages ont permis de repousser l’animal vers la campagne.